Cellule Sensible et Intelligente

 

 

On sait aujourd’hui piloter un robot à partir d’information reçues par des capteurs extérieurs, ce qui suppose souvent des installations complexes et parfois difficiles à maintenir…. Que ce soit pour localiser une pièce dans laquelle le robot va devoir venir insérer un composant ou venir vérifier via une caméra une insertion correcte d’un connecteur dans une carte par exemple, les cellules robotisées sont parfois très encombrées de capteurs divers qui ne servent pas la fonction en elle-même. Ce constat explique en partie la complexité des installations et tout ce qui en découle !

 

 

 

 

Dans ce démonstrateur, nous avons voulu conférer au robot des aptitudes d’autocontrôle, tel que le ferait un humain… L’algorithme développé permet donc au robot, sans qu’il soit équipé de capteurs complémentaires :

  • de se localiser par rapport à son environnement et d’adapter ses trajectoires au regard de ces dernier. Le robot est ainsi rendu autonome et sa valeur ajoutée ainsi augmentée
  • de s’adapter au contexte pour ajuster sa vitesse et son effort
  • de monitorer les opérations qu’il réalise permettant ainsi de garantir la qualité

 

Le robot qui vous est présenté est capable d’assembler une pile et son capot dans un objet connecté exactement comme le ferait une main humaine. Le robot, grâce à ses capteurs d’effort, sait chercher et de trouver la bonne position d’assemblage malgré des jeux d’introduction très faibles qui aurait normalement nécessité l’utilisation d’un système de vision et de mécanique très précise.

Au-delà de ces avantages, le préhenseur ainsi présenté rend la cellule totalement collaborative permettant d’imaginer une personne travaillant en contact direct avec cette cellule ouverte…. Alors, approchez-vous, vous ne risquez rien 😉